L’abattage de poussière

This post is also available in: Allemand

La poussière, elle nous entoure partout. Normalement, cela n’est pas très tragique car, dans l’environnement normal, elle est tellement petite que cela ne signifie pas un charge pour le corps. Mais a partir du moment où il s’agit de poussières dont la taille ou quantité sont trop grandes pour pouvoir être captées par le système de protection du corps, la santé est en danger. De plus, auprès des voisins, la poussière crée souvent une mauvais impression de manière qu’ils informent assez vite les autorités.

De pus en plus, sur les chantiers, on emploie les dites installations d’abattage de poussière. En comparaison, le jet d’eau normal qui est toujours et souvent utilisé, a un effet beaucoup plus faible. Pourquoi c’est comme ça?

En mélangeant l’air et l’eau brumisée, les installations d’abattage de poussière créent un aérosol. De plus, dans le boîtier de l’installation se trouve une turbine qui fait sortir cet aérosol en haute vitesse en dehors de la machine pour le distribuer large et hautement.

Wassernebel kommt von links. Entfernung zur Staubentstehung ca. 35m

Le brouillard d’eau vient de gauche. Distance jusqu’au point de départ de la poussière environ 35m.

Dans l’air ambiant, cet aérosol se réunit avec les particules de poussière s’y trouvant. Le poids total de l’eau et de la poussière monte jusqu’au point que les particules deviennent plus lourdes et tombent plus vite vers le sol. En outre, les particules se trouvant au sol sont retenu par le brouillard d’eau qui suit. Cette façon d’abattage de poussière a l’avantage que le chantier n’est pas trempé. Dans une heure, environ 12.000 litres d’eau sont pressés par un tuyau de pression. Et cela avec une pression d’environ 4 jusqu’à 5 bars qui existe normalement dans le circuit de prélèvements des villes. Ainsi, sur un endroit de démolition, où on travaille toute la journée, on dépense environ 80.000 jusqu’à 100.000 litres d’eau. Une installation d’abattage de poussière utilise beaucoup moins. Une machine de taille moyenne dépense chaque heure environ 4.500 litres d’eau.

Mais ce qui est décisif, c’est le lieu d’installation de la machine. Le brouillard d’eau devraient avoir l’effet au lieu où se trouve la plupart de la poussière. Étant donné que la turbine produit un courant d’air, il n’a pas de sens d’installer la machine le plus près au point de départ.

Il faut penser autrement. Si on utilise un tuyau flexible de pression, le jet d’eau touche toute de suite les parties du mur et l’abattage de poussière a lieu apparemment toute de suite. Au contraire, le brouillard d’eau créé devient effectif après 2-3 minutes. Mais sa portée est beaucoup plus large. Parfois, ce qu’on ne voit pas toute de suite, c’est le volume total du brouillard d’eau. Il peut être que le brouillard d’eau se baisse encore à une distance de 50 – 70 m de la machine. Un autre rôle important jouent les températures. La chaleur fait monter les gouttes d’eau fines jusqu’à ce qu’elles se réunissent et se mélangent avec des grains de poussière qui les font baisser. De manière générale on peut dire que l’air comprend beaucoup moins de poussière, si vous travaillez avec une installation d’abattage de poussière.

Die Umgebung ist staubfreier

Moins de poussière dans l’air ambiant.

Lors des travaux de recyclage, un film d’eau se met sur le matériel de recyclage réduisant ainsi la création de poussière déjà au préalable. Surtout les installations de démolition et de triage produisent beaucoup de poussière. Dans la plupart des cas, les unités d’eau installées sur les installation de démolition et de triage dispersent des gouttes d’eau trop grandes. En tout cas, dans ce domaine existe un potentiel d’amélioration.

D’ailleurs, moins d’eau sur le chantier signifie normalement des véhicules et des rues plus propres, et moins de poids du matériel qui doit être évacué. Si un semi-remorque porte dans son auge du matériel pénétré d’humidité, le poids augmente de 2 jusqu’à 3 tonnes.

Wer kennt es nicht?

Qui ne connaît pas cela?

Un autre point sont les tuyaux flexibles de pression qui se trouvent partout dans le chantier entre les tas de décombres. Qui ne connaît pas cette situation? Des fissures, des trous… Et juste maintenant le stock est vide et il faut s’approvisionner de nouveaux

 

 

 

100_7607.JPG-web

Buse à visser standard

Dans la plupart des cas, les buses se composent de 2 ou 3 éléments de construction. A la fin de la semaine, nous recomandons de démonter les buses pour les mettre – pendant le weekend – dans l’acide citrique ou dans le vinaigre. Le tartre éventuellement existant est désagrégé, et ainsi, vous pouvez garantir que votre installation fonctionne bien car elle a été bien maintenue. L’intérieur se compose d’un diffuseur et éventuellement d’un filtre supplémentaire (cela dépend de son utilisation). Étant donné que l’eau sort normalement d’un réseau communal, l’eau est très propre. De plus, l’entrée pour l’eau devrait comprendre un filtre qui retire les contaminations. Il faut seulement démonter le filtre, le laver une fois et puis, il peut être remonter. Cela dure seulement quelques minutes.

Si l’eau pour l’abattage de poussière n’est pas prise d’un réseau communal, mais directement d’une fleuve ou d’un bassin de port, vous avez besoin d’un filtre UV. Ce filtre irradie l’eau qui passe et tue les légionelles éventuellement existantes. La contamination par les légionelles se fait moyennant les voies respiratoires.

La lumière UV utilise des ondes lumineuses d’une longueur de 220-280 nm qui tue les légionelles. C’est important de choisir l’unité UV assez grande, car la lumière doit pénétrer l’eau courante. Le terme « filtre UV » n’est pas tout à fait exact. Car la lumière n’est pas un filtre de l’eau, mais elle produit une réaction dans l’eau. Elle fait que les légionelles sont tuées et les algues floculent. Les algues agglutinent. Après, un vrai filtre peut extraire la matière solide.

Ceci vaut également pour toutes les procédures de la prise dans les eaux ouvertes et ne se réfère pas seulement sur une installation d’abattage de poussière.

technik-und-sicherheitEn cas d’inactivité prolongée d’un système de filtrage UV, on devrait faire sortir l’eau de la lampe. Sinon, les algues se posent aux murs. Cela éviterait un bon fonctionnement au cas d’une nouvelle mise en marche.  L’installation d’abattage de poussière en action dans les travaux de démolition.